De la malnutrition à l’éducation, l’ONG Cœur à Cœur aux côtés des enfants des départements du ZOU-Collines/ Bénin

Temps de lecture : 3 minutes

625 vues totales, 1 vues aujourd’hui


L’importance de l’éducation pour tout enfant n’est plus à démontrer. De nombreuses actions se font tous les jours pour que tous les enfants aient accès à l’école.

Si aller à l’école est nécessaire pour tout enfant, être bien nourris dès la naissance voire avant la naissance, est une condition non-négligeable. Mieux, la nutrition de l’enfant impacte directement sa capacité à réfléchir et acquérir des connaissances. La malnutrition a donc de graves répercussions sur la santé et l’économie d’ un pays.
La malnutrition des enfants augmente non seulement la mortalité, mais il expose l’enfant au risque de maladie et à un développement cognitif lent. Cet aspect du problème nous intéresse, car qui dit développement cognitif dit capacité à apprendre et être instruit, éduqué.

C’est donc pour palier ce genre de situation que l’ONG cœur à cœur a lancé une campagne de prise en charge d’enfants malnutris le vendredi 06 septembre 2019 au Centre Hospitalier Départemental (CHD) Zou-Collines.
Durant douze (12) mois, les enfants du Zou et des Collines recevront des farines et biscuits Bébé-Nutri faites à base de céréales et de légumineuses. Cette initiative vient répondre au problème de malnutrition dont des milliers d’enfants béninois sont toujours victimes. Selon la structure onusienne pour l’enfant, 37 % des enfants béninois âgés 6 à 59 mois souffrent de malnutrition chronique (retard de croissance), 12% des ménages vivent dans l’insécurité alimentaire et seulement 14% des enfants de 6 à 24 mois reçoivent une alimentation de complément adéquate en Afrique. Face à ce problème, le présent projet vient à point nommé.

Ce projet d’après Armelle KOUTON, présidente de l’ONG Cœur à Cœur lors du lancement de ladite campagne ” se veut un grand projet, un projet qui redonnera la santé et le sourire aux enfants, un projet qui ramènera la joie dans les maisons. Tous les enfants malnutris qui passeront ici au CHD Zou-Collines, recevront bébé-nutri jusqu’à la récupération totale” a t- elle déclaré. 


Le Directeur départemental de la santé du Zou-Collines, monsieur Evariste TOKPLONOU présent lors du lancement a recommandé aux mères de suivre les consignes données par les professionnels de la santé. Il a pour finir, rappelé que la prise en charge gratuite et est destinée à plus de 1200 enfants malnutris et invite tous les mamans présentent à être des ambassadrices auprès des autres. 

Un commentaire pour “De la malnutrition à l’éducation, l’ONG Cœur à Cœur aux côtés des enfants des départements du ZOU-Collines/ Bénin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut